Espace Adhérent

Actualités

 

 

La période actuelle est marquée par l’épidémie de coronavirus qui a débutée en Chine. Le tourisme en France est touché. Nous tenions à vous apporter des éléments d’information si vous êtes interrogés par la presse ou par vos clients .

 

Tout d’abord, quelques chiffres. Chaque année 2,2 millions de touristes chinois viennent en France, ce qui représente 2% de notre clientèle. Le tourisme chinois, c’est 4 milliards de recettes touristiques pour la France, ce n’est donc pas négligeable.

Mais la période de janvier - février est la «  basse saison » pour le marché chinois en France. Par ailleurs, les touristes chinois sont très concentrés en région parisienne (90%)  et du côté des villes de Cannes, Nice, Lyon, Toulouse et Dijon (10%).

 

Oui, les hôtels indépendants et les hôtels de chaîne connaissent des annulations de réservation de séjours individuels et de groupe en raison de l’arrêt de visa délivré par les autorités chinoises. Mais tout porte à croire que ces voyages vont être, le plus souvent, reportés à un autre moment dans l’année.

 

Nous tenons à vous informer que nous sommes en lien avec Bruno Le Maire, ministre de l’économie et des finances, qui a reçu l’UMIH et le GNC, vendredi 21 février au matin. Il a annoncé le maintien des mesures d’aide aux entreprises pénalisées dans leur activité par le coronavirus : étalement des charges, activité partielle ou dérogations sur les heures supplémentaires. Par ailleurs, la présidence confédérale et les permanents de l’UMIH sont en relation quotidienne par téléphone et par mail avec le cabinet du ministre et les services du ministère.

 

Au sein de nos équipes et vis-à-vis de nos clients, il est important d’avoir un message et une attitude rassurante et d’appliquer le principe de précaution. Si vous êtes confrontés à un client identifié comme pouvant être porteur du coronavirus au travers des symptômes connu ;  isolez le de façon discrète, la ou les personnes qui l’ont pris en charge doivent se protéger en prenant des précautions d’hygiène de base (masque, nettoyage des mains, etc) et appelez le 15 qui donnera ou non suite à la procédure qui doit être engagée.

 

Pour aller plus loin, nous vous invitons à consulter le site du Gouvernement dédié à l’épidémie : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus.

 

Aujourd’hui, nos regards se tournent vers l’Italie. Si le phénomène d’épidémie se propage en Europe, le tourisme d’affaires et de luxe peuvent être plus durement touchés dans les mois à venir. Soyez assurés de notre entière vigilance sur la situation et son évolution. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés régulièrement.  

 

Enfin, nous vous transmettons deux interviews récentes sur le sujet :

  • Europe 1 , l’invité éco, Jean-Virgile Crance

https://www.europe1.fr/emissions/linvite-eco-demannuel-duteil/jean-virgile-crance-on-a-identifie-une-diminution-importante-de-la-clientele-venant-de-chine-3950154

  • Cnews, l’invité du matin, Thierry Grégoire à partir de la 10eme minute

https://www.cnews.fr/emission/2020-02-21/le-jt-de-la-matinale-du-21022020-929165

 

Retour